PROGRAMMATION
> Concerts
du vendredi 18 avril au dimanche 20 avril 2014
DISQUAIRE DAY / RECORD STORE DAY
mardi 22 avril 2014
TRAAMS + BISON BISOU
jeudi 24 avril 2014
MARISSA NADLER + DEATH VESSEL
samedi 26 avril 2014
TIGER BELL + THE PACK A.D.
lundi 28 avril 2014
SLEEPY SUN + GUEST
mardi 29 avril 2014
LORDS OF ALTAMONT + GUEST
mercredi 30 avril 2014
BRNS + PIANO CHAT
mardi 6 mai 2014
MIGHTY OAKS
samedi 10 mai 2014
RATKING + GUEST
lundi 12 mai 2014
WHITE LUNG + GUEST
mardi 13 mai 2014
BADBADNOTGOOD
mardi 20 mai 2014
MARK DAUMAIL
mercredi 21 mai 2014
VIE SAUVAGE : LA GRANDE TRAVERSÉE
vendredi 23 mai 2014
MORT AUX JEUNES #24
mardi 27 mai 2014
CROCODILES + PINS
dimanche 1er juin 2014
CHROME + CAGE APOTHEEK
lundi 2 juin 2014
EMA + GUEST
mardi 3 juin 2014
S.CAREY + RUE ROYALE
lundi 9 juin 2014
WYE OAK + GUEST
mardi 10 juin 2014
MERCHANDISE + LOWER
Mercredi 11 juin 2014
ZEBRA « MAMBOPUNK » + GUEST
jeudi 12 juin 2014
PAUL THOMAS SAUNDERS + GUEST
vendredi 13 juin 2014
POND + GUEST
samedi 14 juin 2014
TIJUANA PANTHERS + GUEST
jeudi 19 juin 2014
FUCKED UP + GUEST
vendredi 4 juillet
THE INTERNET + GUEST
mardi 28 octobre 2014
SAGE FRANCIS + GUEST
EN QUELQUES POINTS…

Définir une programmation musicale aussi luxuriante que celle proposée par Point Éphémère en cette rentrée n’est pas une mince affaire, et c’est pourquoi il est parfois bon de repartir sur des idées simples pour expliquer ce qui l’anime : passion, plaisir, découverte, originalité, provocation, stimulation auditive et visuelle… bref défendre du spectacle vivant et bien vivant si possible !
L’expérience «live» doit être inoubliable, il doit exister «un avant et un après» pour l’artiste et son public.
Alors que le secteur musical fourmille de mille projets, son industrie se perd dans des effets d’annonce : la découverte d’une nouvelle Nico Drughouse, l’éclosion d’un futur Kurt Ziggy Gainsbourg, ou encore retrouver le fils caché du King of Pop… Quitte à se perdre dans une certaine uniformisation des goûts, on markette, on classifie, on trace, on réfère, on pompe… et on oublie.
Pour ne pas chercher «le coup» à tout prix ou céder aux sirènes d’une mode qui serait révolue avant même la fin de la lecture de ce billet, il a sonné comme une évidence que la proposition musicale de Point Éphémère devait s’appuyer sur le réseau de ceux qui quotidiennement font vivre une alternative musicale. Ceux qui défendent les notions simples évoquées ci-dessus. Cette programmation est le fruit d’un travail collaboratif et assumé avec des producteurs, des tourneurs, des labels, des distributeurs, des médias, des programmateurs d’un jour et de toujours, parfois des artistes eux-mêmes.
La posture de programmation, si elle s’arrêtait là, s’apparenterait du coup à un arbitrage subjectif et princier dans la musique d’aujourd’hui. Mais la démarche de programmation va nettement plus loin que de simplement poser un curseur : il s’agit d’être parfois aussi précurseur, défricher, écouter parfois frénétiquement, porter un regard attentif sur les scènes du monde…
Enfin, l’ambition de 2013 sera d’aller encore plus loin avec l’équipe de Point Éphémère, pour qu’en un événement, on donne à voir et à lire la vie d’un lieu pas comme les autres, stimuler les convergences artistiques, faire tomber les barrières factices… une autre belle aventure à écrire !
Il y en aura bien pour toutes les oreilles!

DISQUAIRE DAY / RECORD STORE DAY
du vendredi 18 avril au dimanche 20 avril 2014 / entrée libre*

RecordStoreDay

Djs set, ventes de disques, projections, émissions du Mouv’ en direct et… plein de surprises !

vendredi 18 avril
17h – ouverture des portes

18h - Aidan Knight (Live)
19h – Emile Omar DJ Set
20h – ’Fantastic Man’ – a film about William Onyeabor
20h30 – Joe Goddard (Hot Chip) DJ Set
21h15 – OY (Live)
22h30 – 00h – Emission du Mou’v en direct avec Laura Leishman
22h –   Hugo Mendez DJ Set
23h - Black Strobe (Live)
00h – Pan European Recording DJ Set
1h – Visuals DJ Set
2h – Hervé Siard (Le Carmen) DJ Set

samedi 19 avril
10h – ouverture des portes + émission en direct d’Olivier Cachin & Sandrine Vedel sur Le Mouv
12h – Natas Loves You (Live)
13h – WhoMadeWho (Live)
14h – Liz Green (Live & Acoustic)
15h – Chris Garneau (Live)
16h – Sohn (live)
16h45 – séance de dédicaces de METRONOMY
18h – GASPARD ROYANT (Live)
19h – Night Works DJ Set
20h – Andy Butler (Hercules & Love Affair) DJ Set
21h - Rough Trade Album Of The Year 2013 – John Grant (Live) 
22h - Pilooski DJ Set
23h – Blackjoy DJ Set 
00h – Teenage Menopause Gang DJ Set
1h30– KOUDLAM DJ Set
3h – fermeture des portes

dimanche 20 avril
13h – ouverture des portes

13h – This Is The Kit (Live)
14h – Flavien Berger (Live)
15h – Tim Burgess (Live)
16h – La Féline (Live)
17h – Tim Burgess DJ Set
18h – Isaac Delusion (Live)
19h – Chinese Army (Live)
20h – Buvette (Live)
21h – ZOMBIE ZOMBIE DJ Set
22h – David Shaw and The Beat (Live)
23h – Pedro ‘BUSY P ’ Winter DJ Set
00h-02h – Bianca Dj Set

More to be announced soon !

Avec l’aimable participation de agnès b., Rough Trade Records, BEGGARS GROUP FRANCE, Le Mouv’

* entrée libre, dans la limite des places disponibles

evenement facebook

TRAAMS + BISON BISOU
mardi 22 avril 2014 / 20h / post punk / 13 € en prévente / 15 € sur place



Traams : « Quand la batterie résonne dans le freezer et que la basse claque derrière des guitares volées dans une poubelle, le fantôme de Ian Curtis renfile son casque et écoute attentivement la relève du XXI siècle, en l’occurrence des jeunes Anglais qui chantent avec des noix dans la bouche en piétinant leur rack de pédales probablement achetées d’occasion sur eBay. Pour compliquer un peu l’équation Traams (UK / Fat Cat / Pias), il convient également de regarder outre-Atlantique. Et de ne pas avoir peur du boucan. » (GONZAI)

Bison Bisou : Les 5 garçons de Bison Bisou ont grandi dans l’indie des 90’s, dansé sur du post- punk dans des clubs bizarres, tout en ayant des vues perverses sur certains groupes post rock ésotériques. Dans leurs veines coulent des émotions animales, brutes et impulsives. 
Beat cinglant, chant cinglé, riffs sanglants, attachons les sangles. Après deux splits fougueux à souhait, le groupe toujours plus audacieux s’active aujourd’hui à
la composition d’un premier album
qu’il enregistrera cet hiver.
Sortie prévue courant été indien 2014.


facebook

bandcamp


acheter une place

PHILIPPE LENZINI AND THE IN DEEP BAND + GUEST
mercredi 23 avril 2014 / 20h / atmospherique blues, rock / 10 € en prévente / 12 € sur place

Lancement de l’album « In Deep » par Philippe Lenzini.
Philippe Lenzini était le dernier guitariste du groupe Dirty District, fer de lance de la scène rock fusion Française des années 90. Aujourd’hui résidant à Londres, il revient présenter son premier album solo « In Deep », dont la musique atmosphérique et hypnotique trouve ses racines dans le Delta Blues, Serge Gainsbourg, Ry Cooder, tout en puisant dans l’univers pop et l’énergie rock.
 
Pour jouer live il a réuni autour de lui une équipe de choc, le ‘In Deep Band’. La section rythmique est composée de Yvo Abadi à la batterie (Dirty District, Amadou et Mariam) et Julien Reymond a la basse (Oneyed Jack / No One is Innocent). S’ajoutent à Lenzini deux guitaristes de choix, Gilles Vidal (Dirty District, Mano Negra), Mikael Roger (Oneyed Jack) et au chant et percussions, Antoine Gilleron (Orchestra Elastique), Malika Abbes (Cyberber) et l’actrice et chanteuse Meriem Serbah.

 

MARISSA NADLER + DEATH VESSEL
jeudi 24 avril 2014 / 20h / indie dark folk / 13 € en prévente / 16 € sur place

Chanteuse folk américaine, née à Washington D.C et issue d’une famille d’artiste, joue un folk sombre et tourmenté. Agée de tout juste 25 ans Marissa Nadler (US / Sacred Bones, Bella Union) propose des chansons étranges et mélancoliques jouées sur sa guitare à 12 cordes avec sa voix de mezzo-soprano. Accompagnant ses créations d’instruments variés (du banjo au tin whistle), elle est souvent classée parmi les artistes du mouvement New Weird America ou encore du récent revival folk. Un nouvel album est prévu pour février 2014.


acheter une place

TRUE WIDOW + OISEAUX-TEMPÊTE + TOTORRO
vendredi 25 avril 2014 / 20h / post rock / 16 € en prévente / 18 € sur place


crédit photo : Michael Ackerman

TRUE WIDOW (US / Kemado) est un mélange narcotique de riffs amples, de rythmes pesants et de deux voix diaphanes, aériennes pour donner une musique très simple, qui baigne dans une langueur grunge propre à envelopper l’auditeur dans une rêverie profonde. Le genre de skeuds à écouter au casque, chez soi, en mode cocooning par jour de pluie, ou en road trip sur la côte au soleil couchant… prenez les clichés que vous voulez, ceux qui fonctionnent. En live, True Widow sonne nettement plus rêche et prend les allures d’un Acid King qui aurait roulé des spliffs avec OM. Une expérience live obligée pour tout doomster, post-hippie, geek de stoner et pour tout fan de musique obscure, méditative… et tout simplement belle !
 
Conçu dès l’origine comme un projet musical et visuel, le premier album a été enregistré par le trio de musiciens en interaction avec les montages et projections vidéos, une formule chargée émotionnellement qui stimule perceptions et questionnements relatifs aux dysfonctionnements du monde occidental. Formule et position équilibriste que le groupe propose sur scène, comme lors du concert Temps Zéro à Berlin. En plus du disque à paraître (un double Lp), OISEAUX-TEMPÊTE (FR / Sub Rosa) prépare un film expérimental et prévoit des interventions sous forme d’installations vidéos et sonores.
 
Le quatuor fait le pont entre post-rock/screamo passionné à la Envy et mélodies emo dans la lignée d’American Football, groupe des nineties que le groupe cite souvent en influence. Une ambivalence qui rend TOTORRO (FR / Recreation Center) à la fois accrocheur et intense, léger et heavy en cassant l’image prise de tête et sérieuse du post-rock. Sur scène l’union est palpable, le son fait bloc et le public repart toujours bluffé, le sourire naïf. Pas de chant – ou à de rares reprises – pas de chanteur, c’est instrumental mais jamais chiant, compliqué mais toujours catchy.
L’album « Home Alone » est prévu pour début 2014 sur Recreation Center (Yelle), album dont les premiers extraits confirment le talent du groupe pour composer de magnifiques pièces à la fois épiques et joueuses, avec un accent plus nettement pop dans les mélodies.


acheter une place

 

TIGER BELL + THE PACK A.D.
samedi 26 avril 2014 / 20h / punk rock riot girl / 14 € en prévente / 16 € sur place

 

Tiger Bell (SUE / Platinum Rec) a un pied dans la pop, un dans le punk, un autre dans le rock (ce qui nous fait beaucoup de pieds) et notre musique est caractérisée par d’entêtants choeurs girly. Avec une grosse énergie, un travail dur et aussi beaucoup de fun, nous avons vite réalisé que nous faisions de la musique comme les Cheerleaders s’occupe de leur sport. Les Punk-Cheerleaders étaient nées !
Album “Don’t Wanna Hear About Your Band
Sortie : 7 Octobre 2013
tigerbell.com

Black a toujours été une chanteuse terriblement détraquée et une déesse de la guitare sans pareil mais elle apprend au fil des ans à canaliser ses nombreux talents avec nuance.  Le mépris Keith-moonesque de Miller pour la santé de sa batterie affiche désormais une subtilité  plus lyrique ; tandis que sa récente décision de prendre plus part au chant ajoute une nouvelle couche au potentiel du groupe. Ce Monstre à deux têtes qu’est The Pack a.d. (CAN / nc) ’est pas devenu ce qu’il est du jour au lendemain ; mais bien en se jetant  à corps perdu dans le rock’n roll… Le vivre, sept années sur la route, sept années avec un paquet d’emmerdes, de clubs vides perdus, de pannes,  de retour à la maison épuisées avant de recommencer avec plus d’envie encore. Black & Miller ont gagné à la sueur de leur front le droit d’être là aujourd’hui et le revendiquent. Si leur univers ne vous est pas familier, il est grand temps d’y jeter une oreille.
thepackad.com

en coréalisation avec Impérial 

acheter une place

SLEEPY SUN + GUEST
lundi 28 avril 2014 / 20h / neo psyché rock / 18 € en prévente / 20 € sur place

en coréalisation avecAlias

acheter une place

LORDS OF ALTAMONT + GUEST
mardi 29 avril 2014 / 20h / garage psyché / 18 € en prévente / 20€ sur place

bw_Lords_photo_web

Lords of Altamont :  »Des types du genre Perfecto, chaînes et tatouages, bravant le désert californien au guidon d’une rutilante Triumph…D’où cette référence : Altamont. « Under my Thumb », Hell’s Angels et coupe-coupe.[…]Les Lords of Altamont donc. Qui sont-ils? Une ombrageuse émanation des Bomboras, anonymes revivalistes surf de la seconde moitié des années quatre-vingt-dix. Une fois celles-ci achevées, le chanteur et organiste Jake Preacher Cavaliere (passé par les Fuzztones) et le bassiste Shawn Sonic Medina, tous deux garagistes patentés fans de l’époque Nuggets, agrègent autour d’eux un personnel aux contours nébuleux et fluctuants – Michael Davis des MC5 y a, un moment tenu la basse – qui voit défiler bon nombre de petites  frappes toujours agiles du solo. Rapidement la réputation du gang enfle à coups de performances réputées inoubliables, empreintes d’un raw-power dévastateur.[…] vénérés des seuls connaisseurs de garage-punk pointu.[…] En 2010, nouvelle étape : Harry Drumdini, immense marteleur venu des Cramps, rejoint le groupe pour apporter son jeu puissant et frénétique, dernière pièce d’un puzzle sonique[…] Ecoute attentive, stupeur orgasmique : il s’agit, véritablement, d’une monumentale orgie de rock électrique[…] nos bikers déploient ce son phénoménal qui suinte la fuzz épaisse et méchante, sauvage rejeton des Shadows of knight, Steppenwolf et Stooges. […] Partout ce ne sont que six-cordes en furie, hurlements hallucinés, délicieux entrelacs d’orgue Hammond, soutenu par la section rythmique de l’Apocalypse ». Jonathan Witt pour Rock & Folk


acheter une place

BRNS + PIANO CHAT
mercredi 30 avril 2014 / 20h / pop rock / 18 € en prévente / 21 € sur place

goodBRNS_2-©Olivier-Donnet-740x400
crédit photo : Olivier Donnet

Si le terme « indie » est aujourd’hui quelque peu galvaudé, on peut compter sur BRNS pour lui redonner tout son sens. Adepte des sentiers cabossés et des trajectoires brisées, BRNS façonne des chansons inventives, parcourues de mélodies à tiroir et d’un dynamisme sans faille. Entre incantations claustrophobes et invocations tribales, le groupe voyage loin des cieux cafardeux et de la brume mélancolique. Les chansons de BRNS imposent un contraste aux pastels surexposés d’une Californie fantasmée en Polaroïd. C’est un éclat de transes percussives transpercé par les échos torrides d’une cabine Leslie carbonisée par un soleil de plomb.
bandcamp
clip « Void »

Piano Chat (FR / Kythibong) est le projet solo de Marceau Boré. À la manière d’un groupe mais seul en scène avec guitare, batterie et pédale de boucles. Empilant les couches de sons saturées et réverbérées, chantant et hurlant le corps en avant telle une chorale, martelant sa batterie jusqu’à épuisementToujours sur le fil, prenant sans cesse des risques pour donner sans aucune retenue une formule qui varie sans cesse en fonction des réactions et du ressenti de la foule. Ce véritable animal de scène aime bousculer et se frotter au public jusque dans la fosse pour faire danser des salles entières où parfois, à genoux, il préfère chanter sa pop écorchée sur sa guitare ou son toy-synthé bricolé.
Piano Chat
Bandcamp 
Soundcloud 
 


acheter une place

MIGHTY OAKS
mardi 6 mai 2014 / 19h30 / pop rock / 16 € en prévente / 18 € sur place


Tout ce qui détermine ce groupe est déjà présent dans leur nom : l’intemporalité et l’immensité, la grandeur, la force et la mélancolie.
Le chanteur-compositeur Ian Hooper vient de cette partie du monde, de l’état de Washington. Il a rencontré ses collègues Claudio Donzelli (Italie) et Craig Saunders (Angleterre) a Hambourg alors qu’ils étaient assis sur le même banc à un festival de chanteurs auteurs-compositeurs. Ils ont progressivement tous déménagé à Berlin et ont décidé d’écrire des chansons collectivement.
Harmonies en trois parties, guitares acoustiques et mandolines forment la base de leur son, tandis que des couches de guitares électriques donnent de l’espace et de la profondeur, arrondis par de solides lignes de basse et le battement de cœur d’un simple tambour. A cela s’ajoutent la mélancolie teintée d’espoir des paroles de Hooper qui célèbre des histoires d’amour, de perte et de la beauté de tout ce qui nous entoure.
Leur premier EP studio Just One Day donne un bon aperçu de ce qui est à venir. Cet EP a aussi été auto-produit par le groupe en juillet 2013 et a atteint la 17e place des charts iTunes en Allemagne. La tournée d’automne qui a traversé l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche s’est jouée à guichets fermés. Leur premier album sortira début 2014.


acheter une place

 

RATKING + GUEST
samedi 10 mai 2014 / 20h / left field hip hop / 14 € en prévente / prix sur place à venir

 

Suivant les traces de Odd Future, les quatre membres de Ratking (US / XL) forment un collectif sauvage de hip-hop de New York qui est venu à la scène en 2012. Ses membres Patrick « Wiki » Morales, MC Hak, Sporting vie, et Ramon étaient pour la plupart encore adolescents en 2011 quand Wiki a écrit ses titres hip-hop chaotiques depuis Harlem. En novembre 2012, ils sortent leur premier EP « Wiki93″. Ratking a réussi à mélanger une nouvelle énergie hardcore avec des beats purement new-yorkais et des rimes post-hip-hop. Ratking sortira son premier album « So it goes » le 7 avril prochain.

en coréalisation avec Super!

acheter une place

WHITE LUNG + GUEST
lundi 12 mai 2014 / 20h / 12€ en prévente / 14€ sur place

whitelung_740x400
White Lung (CA/ Domino) : Les résistants du rock’n’roll White Lung frappent fort avec l’annonce de la sortie de leur troisième album intitulé « Deep Fantasy » prévue pour le 16 juin sur le label Domino. Le groupe est tout autant qu’avant dans la confrontation mais a réussi à ouvrir son style juste assez pour attirer un nouveau public juste avant de le frapper directement au visage (dans le bon sens du terme) !
Bandcamp


acheter une place

BADBADNOTGOOD
mardi 13 mai 2014 / 20h / Hip Jazz / 15 € en prévente / 17 € sur place

BBNG-740x400

Connu pour leurs reprises de chansons hip-hop et leurs collaborations avec Frank Ocean ou Tyler The Creator, le groupe Badbadnotgood (CA) originaire de Toronto en est à son deuxième album et compte près de 300 000 vues sur Youtube. Réunis par un amour commun pour Odd Future, Gucci Mane et Lil B, les trois amis A.Tavares (clavier), Chester Hansen (basse) et Alex Sowinski (batterie) travaillent aujourd’hui avec le producteur Frank Dukes (50 Cent, Danny Brown, Ghostface Killah) et développe une solide communauté de fans sur les réseaux sociaux.  Mais attention, BadBadNotGood ne se déclare ni comme « un groupe de reprises » ni comme « un groupe de jazz rap » mais comme « BadBadNotGood, du jazz pour l’âme et l’esprit ».
soundcloud

en coréalisation avec Super!


acheter une place

THE BUTTSHAKERS + SUZANNE COMBO
jeudi 15 mai 2014 / 20h / garage punk soul / 12 € en prévente / 15 € sur place

“Dieu nous offre, dans son immense générosité, un signe nouveau de sa miséricorde et de sa bonté sans limite: The Buttshakers (FR). Et oui, désormais, le genre humain possède une alternative véritable au viagra, un remède miracle anticrise, une potion contre le stress, l’angoisse et la dépression, une décoction garantie bio contre les douleurs articulaires, là où les rites païens voodoo atteignent inexorablement leurs limites, les Buttshakers eux, vous rendent même fertilité et prospérité !

Ce combo, emmené par une très séduisante riot girl féline et ultra-charismatique qui saura vous charmer pas ses assauts vocaux frénétiques et endiablés, assoit une AMAZING ROCK AND FUCKIN’SOUL MUSIC GARAGE FROM HEAVEN par le biais d’une section cuivres machiavélique, une guitare sale, vicieuse, et séminale importée de DETROIT CITY, le tout sur un beat infernal afin d’anéantir vos dernières réticences auditives !
Ce team suinte les meilleures productions de la Motown à sa grande époque, ce que la ville de Détroit nous a offert de meilleur dans nos rêves pré-pubères les plus improbables! La voix est tour à tour incisive, sensuelle, sexy, sexuelle, féline, rauque et chaude, charnelle. Telles les sirènes si chères au cœur d’Ulysse, vous ne pourrez y résister bien longtemps !
AMEN. HEADSUCKER

Ex brunette à la basse dans le duo punk-electro «Pravda», à la guitare dans le groupe féminin de garage-surf «Tu Seras Terriblement Gentille», la désormais blonde Suzanne Combo la joue solo sur des compos persos pop-punkoïdes en franglais. Sur des boîtes à rythmes épileptiques, les Moogs habités de Wil (Hushpuppies), les riffs à la Buzzcocks de FX (Volt, Jaguar), des choeurs puissants façon B52′s, Sue, fidèle à sa Rickenbacker, balance sa voix de crooneuse entre Siouxsie et… Alan Vega.

acheter une place

 

BORN BAD RECORDS GOES POP! DORIAN PIMPERNEL + JULIEN GASC + FOREVER PAVOT
vendredi 16 mai 2014 / 20h / pop lo-fi / 12€ en prévente / 14€ sur place

Sans-titre-1

TRIPLE RELEASE PARTY
DORIAN PIMPERNEL (FR / Born Bad) : Sortie de « ALLOMBON »
A bord de sa machine à remonter les songes, la société secrète Dorian Pimpernel nous conduit sur les terres de Lewis Carroll, où la pop psychédélique se teinte de sonorités électroniques, d’harmonies baroques et de pulsations krautrock. Formation culte de l’underground pop français, Dorian Pimpernel est un trésor. Un album légitimement encensé partout.

JULIEN GASC (FR / Born Bad) : Sortie de « Cerf Biche et Faon »
Premier album solo après de riches collaborations ( Aquaserge, Stereolab, April March, Katerine, Burgalat…), Julien Gasc nous gâte avec ce sublime et intime album de pop lo-fi bricolée. Il nous égare dans la forêt de ses émotions, jouant avec sa voix éthérée et des instrumentations lyriques bouleversantes qui rappellent l’univers de Robert Wyatt, R Steevie Moore.

FOREVER PAVOT (FR / Requiem pour un twister / Croque Macadam) : sortie de l’EP « Le passeur d’armes »
Forever Pavot offre une expérience dans les affres du psychédélisme cinématique. Entre pop 60′s et BO de films imaginaires des années 60/70. Des chœurs, du clavecin, de la fuzz, des chuintements angéliques, des petites lignes de synthés décrivant l’Inde de 2050, les délires électriques d’Ennio Morricone période « Citta’ Violenta » mixés avec La Horse de Gainsbourg et Jean-Claude Vannier.

site Born Bad Records

acheter une place

 

MARK DAUMAIL
mardi 20 mai 2014 / 20h / electro pop / 18 € en prévente / prix sur place à venir

MARKDAUMAIL-740x400
crédit photo : Hidiro

« Speed of Light » printemps 2014

Ça donne un album tout en ombres, d’abord, puis en lumières. Qui s’ouvre donc sur un «Monsters» (également premier single) gorgé de blip blip conquérants. Enchaîne sur un «Viper» qui, le long d’une trame 80′s, transforme les anciennes rancœurs en refrains crâneurs, tandis qu’un «Mistaken » parasité par une TR808 dont raffolait les premiers ravers, met en pièce la (fausse) image de troubadour folk, et que le R’n'B suave et inquiétant de «Tom Cruise» évoque de manière grinçante les situations de sexe facile qui viennent avec le succès. Juste après, déboulant en sixième position, un «Smiling again» aux accents alternative country façon Beck 90′s, fait basculer le disque du côté joyeux. Mixant les orgues Hammond soul & psychéà une pop bubble­gum perfusée de guitare surf, «Coconut» est une délicieuse fantaisie amoureuse s’épanouissant sur une plage des tropiques. Enfin, pulsée par une batterie funky langoureuse, «Remember» dessine une ascension lente, progressivement enrichie d’orgues d’églises et de crissement des machines, vers un point final en forme de fracas mélodique.
10 pop songs qui avancent très vite, à la speed of light donc, comme pour nous signaler qu’une vitesse de libérationa été atteinte — cette salutaire poussée en avant. Et qu’il fallait au moins ça, finalement, pour que Mark Daumail (FR / Barclay) accède à sa vie nouvelle.
Facebook 
marcdaumail.fr

acheter une place

VIE SAUVAGE : LA GRANDE TRAVERSÉE
mercredi 21 mai 2014 / 18h / dj-set / expo / installation / stands / entrée libre

viesauvagesite
Le 21 Mai, afin de promouvoir la Collection Été 2014 qui se déroulera du 13 au 15 Juin à Bourg (Gironde), l’agence de voyage Vie Sauvage monte à la capitale et organise une soirée au Point Éphémère. Au menu: dj sets, arts graphiques, créations sonores et visuelles, photographie. Téléportez-vous à Bourg-sur-Gironde le temps d’une soirée. 


DJ SET

Rendez-vous dès 18h pour 6 heures de mix

LINE UP – DJ SET :

- ISAAC DELUSION
- LE VASCO 
- APES & HORSES
- ANIMAL FACTORY 
- CRACKI RECORDS
+ TBC 

événement facebook 

SOIRÉE PARIS MEMPHIS AVEC ELEPHANT + BARBAROSSA + SCHOOL OF LANGUAGE
mercredi 21 mai 2014 / 20h / electro pop et love post pop / 13 € en prévente / 15 € sur place

 


Pour des raisons indépendantes de notre volonté, la soirée Paris, Memphis initialement prévue le 10 avril à Point Éphémère est reportée au 21 mai, mais reste dans la même salle, à Point Éphémère.
Les billets déjà achetés pour le 10 avril sont remboursables auprès de votre point de vente, mais restent valables pour le 21 mai.

Le label indépendant Memphis Indutries s’offre une nuit parisienne pour célébrer quelques uns de ces artistes : Elephant, Barbarossa et School of Language. Créé en 1998 par les frères Jacob à Londres, Memphis Industries c’est aussi Supreme Cuts, El Perro del Mar, Poliça… 

Elephant (FR / Memphis Industries) ce sont la française Amelia Rivas (chanteuse) et le compositeur et producteur de Bristol Christian Pinchbeck. Leur dernier album Sky Swimming est une collection fibreuse des chansons sur les relations – la leur incluse, qui s’est arrêtée au cours de la réalisation de l’album – les souvenirs brumeux, les rêves tordus, le saignement métaphysique qui envahit le corps physique. Sky Swimming c’est aussi des vibrations des claviers, des ballades psychées, des mélodies plongeantes, des beats de hip hop discontinus et les courbes de la voix unique d’Amelia.Ils sont influencés aussi bien par Toro y moi que par le compositeur Angelo Badalamenti, Everything but the Girl, le rappeur Arrested Development ou les productions de Joe Meek.

elephantmusique

James Mathé alias Barbarossa (UK / Memphis Industries) est inspiré par les artistes soul des années 70 : Stevie Wonder, Levon Helm, Dirty Projectors ou encore D’Angelo mais prétend que c’est Jack White qui a façonné le son grave et évocateur de son nouvel album. «J’ai lu une interview de lui parler du processus d’enregistrement entièrement analogique et j’ai décidé que je devais faire ce disque de cette façon», explique t-il. « J’ai toujours été obsédé par les appareils analogiques vintage et voulait revenir à l’essentiel. J’étais fatigué d’essayer d’aplanir toutes les erreurs avec les appareils modernes ». Tendre et triomphant, Mathé est en train d’émerger comme l’un des talents les plus polyvalents et aventureux de Grande-Bretagne.
barbarossamusic

Le nouveau School Of Language (UK / Memphis Industries) s’intitule Old Fears et sortira le 7 avril prochain sur Memphis Indutries. Old Fears, c’est un disque pop, de funk mélancolique, d’électro irisée, de post-punk chatoyant, une programmation futuriste, une sphère autonome de sensations étranges, des textures séduisantes… Tantôt émotif et externe, ambiguë et ambiant, alléchant et trempé, moderne, unique, et drôle aussi. Old Fears c’est un album qui n’est ni rétrograde ou futuriste, mais simplement ancré dans l’instant. Pur. On se retrouve avec la sensation de voir, sentir et goûter à nouveau le monde.

en coréalisation avec Super!

acheter une place

SOIRÉE TOMBÉS POUR LA FRANCE #5 : AQUASERGE + PAUL FELIX (GAMINE) + MATTHIEU MALON
jeudi 22 mai 2014 / 20h / pop-rock / 16 € en prévente / 18 € sur place

Tombés-pour-la-France#5-740x400

Aquaserge (FR) s’est formé en 2005 autour de musiciens désireux d’explorer les profondeurs abyssales du rock: kraut, noise, progressif, free,… et d’exploser le « format chanson », dans l’esprit « fin 60′s », à la manière des: Wyatt, Gainsbourg, Coltrane, Zappa, Hendrix, Beach Boys,… Leur musique est composée collectivement en studio et raconte, d’opus en opus, l’étrange mythologie du capitaine Serge errant dans les abysses à bord de son sous-marin cigare.
Ils apparaissent pour la première fois en concert en juin 2008 en ouverture de Bertrand Burgalat.
Les membres du groupe sortent régulièrement de leur habitacle pour collaborer avec Makoto Kawabata et Acid Mothers Temple, Kinski, Monade, Forever Pavot, Moodoïd… et jouer sur scène avec Stereolab, Laetitia Sadier, April March, Bertrand Burgalat, Hyperclean, Tahiti80, Tame Impala, Melody’s Echo Chamber, Damo Susuki (Can), Dorian Pimpernel…
Ils se sont produits au Klangbad Festival (Faust studio), aux siestes électroniques à Toulouse avec Kawabata Makoto et Keiji Haino, aux côtés de Gong, Art Bears.. pour le 3ème édition du Rock In Opposition…, aux USA et en Europe lors de tournées mémorables.
Le nouvel EP « Tout arrive » sortira chez Chambre 404/Sony/Arista le 27 février 2014 et le nouvel LP « à l’amitié » en mai 2014.
Glibert Benjamin: guitare
Glibert Manon: clarinettes
Gasc Julien: voix, claviers, guitare
Ginestet Audrey: basse
Barbagallo Julien: batterie
aquaserge.com
facebook

Voilà les anges/Ne s’arrêtent pas”, chantait Paul Félix (FR), en 1988. Personne n’a oublié ce tube de Gamine, groupe séminal de la pop française, auteur de deux albums chez Barclay et dont on ne compte plus aujourd’hui les descendants (d’Aline à Pendentif). Après des années passées dans un monastère, son charismatique leader a décidé de revenir sur le devant de la scène. Après un premier concert donné dans sa ville de Bordeaux en janvier dernier, Paul Félix sera donc à l’affiche de la cinquième soirée Tombés pour la France, organisée par la revue Magic. Les spectateurs auront la joie de l’entendre interpréter quelques chansons mémorables de Gamine (Le Voyage en tête). Un concert immanquable.
facebook

Il y a 20 ans naissait Joe Shmo, l’un des groupes les plus marquants de la scène orléanaise des années 90. En quatre années d’existence, le trio créé par Matthieu Malon (FR) enregistrera plus d’une centaine de titres. A partir de 1996, Matthieu réalisera également quelques démos-concepts en solo. La plus marquante restera « Vers le Thuit », projet de chansons en français intimistes et lofi. Cet enregistrement contient les germes des travaux à venir.
Après le split de Joe Shmo, Matthieu Malon trouve alors refuge auprès du Village Vert, label parisien (1993 – 2009) qui révéla notamment Autour de Lucie. De cette collaboration naitra un premier album studio intitulé « Froids » (2000).
Le musicien sortira quatre ans plus un second opus sans le soutien de la structure. Le disque se nomme « Les Jours Sont Comptés » et contient notamment une reprise de Taxi Girl (Les jours sont bien trop longs). Il demeure en téléchargement gratuit sur le site officiel du chanteur.
Depuis, Matthieu Malon n’a pas sorti d’autre album sous son nom. Après près de 2 années de réalisation, le troisième opus devrait paraître au début 2014, au sein du label monopsone. Avant cela, un single-hommage à Daniel Darc intitulé 28.2.2013 est sorti le 15 juillet 2013.
Parallèlement à cet itinéraire en langue française, Matthieu a également monté laudanum, projet électronique qui lui a permis de réaliser 3 albums remarqués : « system:on (2002) », « your place & time will be mine » (2006) et « decades » (2009). Ces 3 disques sont sortis grâce au concours du label manceau monopsone.
Autre side-project : ex ex

matthieumalon.fr
soundcloud
Flickr

en partenariat avec Magic

événement facebook

acheter une place

MORT AUX JEUNES #24
vendredi 23 mai 2014 / 23h à 06h / club electro / 12€ en prévente / 15€ sur place

Les soirées « MORT AUX JEUNES » ont brillé dans la nuit parisienne de 2004 à 2009 avant de s’éteindre.
Le 23 mai 2014, elles font une réapparition fugace à Point Éphémère, lieu de leur dernière résidence après le Pulp et la Java. Créées par le collectif des The_Bigger_Splashes, elles mêlent guests, DJs crédibles, scéno marrante, chorés régressives, goodies à profusion, promo dada et looks zinzins.

Munk (Gomma), producteur et fondateur du label allemand Gomma, le label qui s’est le plus approché d’un DFA à l’Européenne.

soundcloud
site label

Manaré (Clek Clek Boom), jeune DJ parisien, membre de l’écurie Clek Clek Boom et figure d’une école française house/techno/ghetto/bass où l’on croise aussi les labels Marble ou Sound Pellegrino.

Zaltan (Antinote), DJ parisien, a récemment créé le label Antinote, au très exigeant catalogue vinyl only. 

Nizar (Flash Cocotte), Parfait (Stéréotype)Reno (House of Moda / Mauvais Goût) ont, chacun(e) avec ses propres soirées, contribué depuis les années 2000 à faire du milieu indé/électro tendance queer parisien une scène excitante et en constante réinvention. Le Pulp, les Souffleurs, Chez Moune, le Social Club, la Java et l’Espace Pierre Cardin entre autres ont vibré ou vibrent encore de leurs initiatives et de leurs prestations. 

Les The_Bigger_Splashes (Mort aux Jeunes)
, ce sont deux filles et quatre garçons qui ont scellé leur amitié en créant les soirées Mort aux Jeunes. Derrière des pseudonymes bizarres – Comité Central, Fawn, LzMry, ShiningRubis, Fakemannequin et Crame  - se cachent une grande minutie dans le n’importe quoi et une créativité festive sans égal.


acheter une place

LA SERA + COSMONAUTS + SPRINGTIME CARNIVORE
lundi 26 mai 2014 / 20h / 13 € en prévente / 15 € sur place

la-sera-740x400
La Sera
(USA – Hardly Art – Indie Pop) : Sur les 2 premiers albums de La Sera, Katy Goodman nous chantait les souffrances indie pop de son cœur brisé. Aujourd’hui, l’ex-Vivian Girls en a assez de pleurer. Hour of the Dawn, son nouvel album pour Hardly art, réunit les lignes de basse agiles et la voix enchanteresse de Katy Goodman avec un nouveau groupe mené par le guitariste Todd Wisenbaker. « Nous avons commencé à jouer plus vite, plus fort et plus agressif en live », dit Goodman. « Je voulais retranscrire cette énergie sur l’album. Une indie pop salie au punk, des tubes entêtants façon power-pop 90s !
site internet
facebook

Cosmonauts (USA – Burger Records – Garage Psychédélique) : « Ces Cosmonauts n’ont rien de russe : ils viennent du très huppé et conservateur Comté d’Orange, en Californie. Mais quoi de mieux que du rock psychédélique bardé de distorsions pour se rendre infréquentables ? Formé à l’été 2009 par Alexander Ahmadi et Derek Cowart, le groupe américain évolue désormais en quatuor afin de distribuer encore davantage de morceaux enfumés. Les transcendants et hallucinogènes Vanilla, Pure Posture et Untitled G remettent à l’ordre du jour la célèbre formule “taking drugs to make music to take drugs to”, énoncée par les britanniques de Spacemen 3 à la fin des années 80. Les rebelles de l’OC (Orange County) s’aventurent aussi sur d’angoissantes routes texanes avec My Alba, digression de mélodies redondantes rappelant The Black Angels. Plus énergiques et moins livides, Shaker comme Sweet Talk s’avèrent d’une redoutable efficacité. Même à jeun, c’est dire. »
La Route Du Rock
Bandcamp

Springtime Carnivore
bandcamp

en coréalisation avec La Route du Rock Booking

événement facebook

acheter une place

CROCODILES + PINS
mardi 27 mai 2014 / 20h / indie pop / 15 € en prévente / prix sur place à venir

Un an à peine après son dernier album (Endless Flowers) le duo de noise pop Crocodiles (CA  / French Kiss Rec) est de retour avec un quatrième album « Crimes of Passion ». Charles et Brandon, font de la musique ensemble depuis leurs 18 ans. Le duo a acquis une certaine maturité depuis ses débuts à San Diego, et cela se ressent fortement dans leur musique. Les deux amis passent aujourd’hui leur temps entre Londres et New-York. L’album est produit par Sune Rose Wagner, chanteur des Raveonettes, ce qui donne au groupe un souffle et un son nouveau, cependant le mixage de Duncan Mills assure la continuité de leur style musicale, puisqu’il collabore avec le groupe pour la troisième fois consécutive. L’album démarre avec « I Like It In The Dark », peut-être leur meilleur morceau à ce jour, un hymne à l’athéisme, et s’achève sur l’émouvant « Un Chant d’Amour ». Avec des influences variés telles que Soft Boys, de Lou Reed dans sa période Street Hassle, Byrd Brother, les Jackson 5 ou encore Glen Branca, cet album est probablement le plus aboutie du groupe pour l’instant.


acheter une place

CHROME + CAGE APOTHEEK
dimanche 1er juin 2014 / 20h / industriel psychédélique / 18€ en prévente / tarif sur place à venir

Damon Edge, un batteur accro aux moogs en tous genres, fondu des Stooges, mais aussi de John Cage, forme Chrome (US / Dossier rec) en 1975 à San Francisco, « dernier bastion de résistance sur le sol américain », selon les propres termes de Damon. Helios et Damon composent alors ensemble, réunissant leurs textes nourris de films de SF et de trips hallucinogènes, les guitares traficotées et lourdement acides de Creed avilissant à loisir les nappes de synthé et autres créations bizarroïdes couchées sur bandes magnétiques du Edge. La musique de Chrome est industrielle et subtilement bancale, lo-fi et DIY (d’ailleurs publiée sur leur propre label Siren Records) et reflète les rêves hallucinés du duo. Creed se lance alors en solo, tandis que Damon Edge continue Chrome pour des albums peu intéressants avant de décéder en 1995. Helios Creed a depuis repris le flambeau tout en continuant de son côté à produire des albums solo et en tournant un temps avec Nik Turner (Hawkwind). Mieux, vous l’aurez compris, Helios ressuscite Chrome sur scène, notamment à Paris ce dimanche premier juin avec le claviériste Tommy Grenas (Farflung) et le batteur Aleph Omega, deux vieux acolytes de Creed, mais aussi Jay Tausig à la basse, Keith Thomson des Groggs à la guitare rythmique et le chanteur vidéo-performer Monet Clark. L’acid-punk est de retour et on est tous impatients de (re-)voir ça sur scène !!! A ne rater sous aucun prétexte ! Yannick Bal
facebook
site internet

L’escalier conduit à des vertiges. Escalade abstraite, architecture martiale, acuité de la douleur, Cage Apotheek trimballe une drôle de pharmacopée. Extraite des niches industrielles des années 80, temps couvert, futur bouché, la musique de ce nouveau groupe parisien se compose d’éléments qui vrillent la tête, encerclent le cerveau dans une cage de fer étouffante. Surtout, serre bien les vis. La rencontre de l’indus européen, Coil, Throbbing Gristle et des premiers Cop Shoot Cop, le fond d’un frigo et des sirènes hurlantes, un paysage hostile et une armée de zombies. Attaque à la fraiseuse par des synthés criants d’angoisse entre ondes néfastes, nappes de grisaille et fourmillement lugubre. Basse teutonique, guitare pénétrante, saturations & lacérations, deux mamelles de bonheur qui te mettent en lambeaux. Voix scandée du plus profond de la nuit, perçante, broyante…
soundcloud
facebook

acheter une place

 

EMA + GUEST
lundi 2 juin 2014 / 20h / indie psyché pop / 18 € en prévente / 20 € sur place

Ema (US / Matador)

en coréalisation avec Radical Production


acheter une place

S.CAREY + RUE ROYALE
mardi 3 juin 2014 / 20h / délicate pop au ciseau / 14 € en prévente / prix sur place à venir

 

On l’a connu aux côtés de Justin Vernon et Mike Noyce au sein du groupe Bon Iver, après un premier album en 2010 All We Grow et un EP un peu après, S.Carey (US / Jagjaguwar) est de retour avec un nouvel album qui s’annonce lumineux, Range Of Light. Le titre est inspiré du héros de Carey, un des premiers naturalistes modernes et protecteur de la nature, John Muir. Carey avoue marcher sur ses pas et aimer « voyager à travers les montagnes de la Sierra Nevada et la vallée du Yosémite ».  Son inspiration musicale lui vient des grands espaces, de la beauté et la puissance des paysages, « ma musique est connectée à la nature ». Comme un groupe de nuages changeant de forme et de couleur, ses mélodies sont à la fois apaisantes et rythmées, simples et complexes, mais toujours en changement.  L’analogie entre les paysages et la vie est pour lui une évidence « Range Of Light représente les hauts et les bas, les épreuves et les moments de bonheur dans une vie ».

« fire scene » official audio
facebook

Rue Royale


acheter une place

WYE OAK + GUEST
lundi 9 juin 2014 / 20h / indie pop / 15 € en prévente / 17 € sur place


Wye Oak (US / City Slang)
en coréalisation avec Radical Production


acheter une place

MERCHANDISE + LOWER
mardi 10 juin 2014 / 20h / new wave post pop / 14 € en présente / prix sur place à venir

merchandise740x400
crédit photo : Timothy Saccenti

Marchandise (US / Katorga Works) est un groupe combattant contre la catégorisation facile réservée aux biographies abrégées. Le projet est à parts égales du punk misanthropie, des ballades larmoyantes, de l’art, de l’humour facile, de l’étude classique, une enveloppe psychédélique, de la science folle et du génie pop. Formé à Tampa en Floride en 2008, le trio se réinvente en permanence. Après avoir sorti de nombreux disques et des cassettes sur des labels punk indépendants et fait des concerts dans le métro, le groupe a véritablement pris son élan avec la sortie de leur deuxième LP Children of desire en avril 2012. En plus d’un accueil très chaleureux de la part des fans, l’album a reçu les éloges de du média comme Pitchfork, NME, Spin, et de nombreuses autres critiques et des revues. 

En 2013, le groupe sort Totale Nite. Ils travaillent actuellement sur ​​un nouvel album.
Merchandise

en coréalisation avec Super!

acheter une place

 

ZEBRA « MAMBOPUNK » + GUEST
mercredi 11 juin 2014 / 20h / Mambo punk / 13€ en prévente / 15€ sur place

zebra_740-400px

Zebra « Mambopunk » (Fr / Zebramix / IDOL / en co-prod avec Radical) : Un swing-trash 100% peau de zèbre qui réveillera la savane endormie. Le Mambopunk est le cri de ralliement d’une tribu de dingues, animée par l’esprit des carnavals. La production des chansons porte la marque et le savoir-faire du DJ Zebra, à base d’assemblage de samples rythmiques, de basses nerveuses et de guitares tranchantes. Son univers prend un coup d’éclat grâce à ses 2 complices aux cuivres, et de leur nouvelle recrue Ju aux percussions et machines.
Vous avez là 4 musiciens énergiques, debouts et en ligne, prêts à cuisiner leur public à la saveur du “Mambopunk”, titre d’un album rempli de chansons rock françaises écrites et composées par Zebra.

site Internet
facebook
vidéo

acheter une place

 

PAUL THOMAS SAUNDERS + GUEST
jeudi 12 juin 2014 / 20h / indie psyché folk / 14 € en prévente / 17 € sur place

paul-web

Si quelque chose vous fait dire que Paul Thomas Saunders (US / Atlantic rec) chante comme un enfant de chœur sur son superbe nouveau titre Good Women, vous êtes dans le vrai. Entre huit et treize ans, ce musicien plein de créativité, qui en a à présent 24, était inscrit à la Lichfield Cathedral School du Staffordshire .
La sortie du disque qu’il a enregistré avec Max Prior, son acolyte de lycée et partenaire musical, est annoncée sur Atlantic Records, label qui a su voir en lui un compositeur hors du commun des artistes qui gardent leur véritable nom et font pleurnicher leur guitare électrique.
Saunders a succombé au maestro grec du synthétiseur en écoutant son thème pour Cosmos, la série documentaire culte des années 1980 de Carl Sagan. Le coffret fait d’ailleurs partie des incontournables sur l’écran du bus de tournée de ce féru d’astronomie, collier en forme de fusée spatiale autour du cou, que l’on peut trouver au sommet du Ditching Beacon avec son télescope lorsqu’il n’est pas en première partie de Julia Stone ou de The Staves.
Son inspiration puise dans une enfance nomade. Fils de deux universitaires mutés dans le Midlands puis à Londres, il fonde ensuite son groupe The Fever Dreams, composé de trois membres qui se produisent à Leeds. « Thomas », son autre prénom, est ajouté à son nom le 25 septembre 2009, lors de la première partie de Bombay Bicycle Club au Cockpit de Leeds. 

On peut dire qu’il a pris le coup de main en composant seul ce premier album Beautiful Desolation, produit avec son guitariste Max Prior. Cette musique compte parmi les plus délicates à l’heure actuelle, dans sa lenteur et son écriture minutieuse, sans comparaison avec les sons clinquants qui font le hype et le buzz de la pop. La seule raison pour ne pas lui prédire le sommet des classements en 2014, place qu’il mériterait, c’est que ça le mettrait vraiment très mal à l’aise.
Good Women de Paul Thomas Saunders sort le 13 janvier 2014 sur Atlantic Records. Le titre est extrait de son premier album, Beautiful Desolation, dont la sortie est prévue pour le printemps.

Nouvel Album| Beautiful Desolation | sortie le 7 avril 2014

 


acheter une place

POND + GUEST
vendredi 13 juin 2014 / 20h / psyché rock / 13 € en prévente / prix sur place à venir

pond740x400

Projet parallèle des membres du groupe australien Tame Impala, Pond (Au / Modulor) en est déjà à son 5ème album. 

« Hobo Rocket » ? Une petite bombe! En marge du succès massif de Tame Impala, Pond, le groupe de Nick Allbrook continue d’avoir une vie plus ou moins autonome. Ce cinquième album de la formation australienne monte à nouveau combine cette impertinente jeunesse est capable de s’en donner à coeur joie lorsqu’il s’agit de tout lâcher dans un rock foutriquet et échevelé. Et comme dans le « lonerism » de Tame Impala, on retrouve ce foisonnement lo-fi : production hirsute, batteries qui saturent, synthés papillonnants, échos spatiaux, dégoulinades de fuzz où même les riffs heavy partent en vrille… Dans le plus allumé comme dans le plus aéré, Pond est un mix déjanté post-psyché, post-Floyd, post-Flaming Lips, qui passe comme une lettre à la poste »
Flavien Giraud – Guitar Part Mag.
en coréalisation avec Super!

soundcloud
événement facebook

acheter une place

TIJUANA PANTHERS + GUEST
samedi 14 juin 2014 / 20h / 15 € en prévente / prix sur place à venir

Le  nom des Tijuana Panthers (US/ Innovative Leisure) vient d’une petite panthère en céramique offerte aux musiciens par leur voisin Max Baker. Quant  à leur son, il se situe à l’étrange croisée des chemins de la pop et du punk, là où les gimmicks et les harmonies à trois voix qui font mouche donnent l’impression d’arriver par accident. Tijuana Panthers est constitué de types normaux d’après le bassiste/chanteur Dan Michicoff. Leurs chansons sont  prêtes lorsqu’elles sonnent, mais  aussi  lorsque  les trois musiciens les sentent bien, quand elles atteignent cette combinaison parfaire d’harmonies, d’énergie et d’honnêteté qui a fait sortir tant de groupes de leur garage depuis l’invention de la guitare électrique.
tijuanapanthers.com

en coréalisation avec Speakeasy

acheter une place

FUCKED UP + GUEST
jeudi 19 juin 2014 / 20h / post punk / 16 € en prévente / 18 € sur place

FuckedUp740x400

Fucked Up (CA / Matador Records)
en coréalisation avec Dinausaur Egg

acheter une place

YANNAEL QUENEL + GUEST – RELEASE PARTY DE « BERLIN-PARIS »
mercredi 25 juin 2014 / 20h / musique classique / 15€ en prévente / tarif sur place à venir

Le contenu du nouvel album de Yannaël Quenel sera intégralement joué lors de ce concert. Désireux que la musique « classique » s’adresse à tous, pour la première fois à Point Éphémère, un grand piano à queue de concert sera placé au centre de la salle. Le public s’installera à sa guise sur des coussins, des bancs, des chaises, disposés autour du piano. Des Guest ayant travaillé avec Yannaël Quenel viendront fêter la concrétisation de ce projet.

acheter une place

THE INTERNET + GUEST
4 juillet / nu soul pop / 20h / 14 euros en prévente

THE-INTERNET-OXweb-2

The Internet (US / Odd Future Records)

The internet est un groupe néo-soul fondé par le producteur Matt Martians et la chanteuse et Dj Syd »The Kyd » du collectif Odd Future. Les deux partenaires enregistrent leur premier album Purple Naked Ladies en 9 mois et le sortent en décembre 2011. Matt et Syd prévoient d’abord de sortir l’album gratuitement sur Internet et sans promotion mais leur manager en décide autrement... Purple Naked Ladies sera le premier album produit par Odd Future Records. Le duo devient groupe en s’entourant de vieux amis : Patrick Paige à la basse, Christopher Allan Smith à la batterie et Tay Walker au clavier. Après avoir joué avec Mac Miller lors de son Live From Space, The Internet signe une véritable performance scénique en jouant plus de 60 concerts en un an.
Facebook / Site / Twitter

-

acheter une place

 

SAGE FRANCIS + GUEST
mardi 28 octobre 2014 / 20h / 14€ en prévente / Tarif sur place à venir

sagefrancis_740-400

Sage Francis (us / Anticon) est considéré par beaucoup comme l’un des plus grands paroliers de notre génération. Surnommé le « fondateur de l’indie-hop », issu du collectif hip-hop de la Bay Area nommé « Anticon », Sage signe son deuxième album sur le label Epitaph Records, traditionnellement voué à un style de rock audacieux. Sans pour autant s’arrêter de travailler sur son propre label Strange Famous Records, Sage pratique un rap ouvert, nourri de slam, mais aussi de rock et de folk, qui sert de toile de fond à des textes virulents, engagés et délicieusement provocateurs. Après quatre albums à son actif et une mixtape fin 2013 pour faire patienter ses fans, « Copper Gone » sort le 3 juin prochain, un album monstre qu’il a mis quatre ans à écrire.

site internet
facebook


acheter une place