PROGRAMMATION
> Spectacle vivant
du vendredi 13 juin au dimanche 15 juin 2014
PETITES FORMES (D)COUSUES
EN QUELQUES POINTS…



À Point Éphémère, la danse est connectée aux autres arts. Elle est ouverte aux projets et aux chorégraphes émergents, aux formes performatives, décalées, différentes. Elle cherche, expérimente, en solo ou en compagnie. Cette saison, entre le mois de septembre et le mois de mai, l’esprit Elvis sera convoqué, on s’intéressera à la musique techno, il y aura des Garçons sauvages, une adaptation étonnante du Frigo de Copi et bien d’autres choses encore. Les travaux des artistes donneront lieu à des répétitions publiques comme autant de fenêtres sur des créations en cours de fabrication. Et à la fin de la saison, du 13 au 15 juin, le festival « Petites Formes (D)Cousues » sera l’occasion de montrer tous ces projets dans toute leur diversité.

Depuis 2012, les projets développés au studio sont accompagnés par David Dibilio.
contact : david@pointephemere.org

Compagnies séléctionnées pour la saison 2013-2014 :
Compagnie Voulez-vous ? – Camille Pawlotsky & Malkhior
Compagnie Benjamin Bertrand
Gaël Depauw
Collectif RK / Relou Krew
Compagnie & Co Camille Ollagnier
Le Corps Collectif
Compagnie CUBe – Christian Ubl
Compagnie F521.I Ingrid Florin
CreacionesInpulso – Rocio Berenguer
Yasmine Hugonnet

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

RÉPÉTITIONS OUVERTES

Les répétitions ouvertes proposent, sur le principe du work in progress, de découvrir un spectacle à un moment donné de sa création. 
Elles sont gratuites sur réservation et suivies d’une rencontre avec la compagnie.
Pour réserver par mail : danse@pointephemere.org

Cie Kass Production / Sebastian Lingserius
Bod(ill)ess
répétition ouverte le jeudi 3 avril à 17h
plus d’informations ici

Yasmine Hugonnet
Spectaculaires
répétition ouverte le mardi 13 mai à 19h30
plus d’informations ici

CreacionesInpulso – Rocio Berenguer
Corps / Non-lieu
répétition ouverte le vendredi 23 mai à 19h30
plus d’informations ici

Le Corps Collectif
Partition Ouverte
Le laboratoire du Corps Collectif le vendredi 7 février à 19h30
répétition ouverte le samedi 31 mai à 19h30
plus d’informations ici

Compagnie CUBe
– Christian Ubl
Shake it out / zone d’euro

plus d’informations ici


— 
En juin 2014, le festival Petites Formes (D)cousues proposera à l’ensemble des résidents de présenter trente minutes de leur projet. Véritable moment de diffusion et de lisibilité pour les compagnies, ce festival est ouvert à toutes formes de spectacle vivant.

JASON GLASSER / EASTER EVERYWHERE
samedi 3 mai 2014 / 17h / performance et art visuel / entrée libre

jasonglasser_740x400

Jason Glasser présentera ses découvertes récentes au carrefour de la peinture et de la performance. L’idée de capturer le regard du spectateur, comme une proie prise dans une toile d’araignée, l’intéresse ici. Lors de la présentation seront présentés des travaux réalisés pendant sa résidence à La Forge, les peintures sur filet, mailles et grillages principalement. La performance explorera les relations qui existent entre ses toiles et ses compostions musicales récentes.

event Facebook

PETITES FORMES (D)COUSUES
du vendredi 13 juin au dimanche 15 juin 2014 / festival de danse contemporaine et autres formes / tarifs à venir

petitesformesdecousues

festival
petites formes (d)cousues
13, 14 & 15 juin 2014

 

La danse, la performance, le théâtre ou les trois à la fois. C’est ce que propose cette 5è édition du festival. Un festival qui est l’occasion de re-montrer les travaux des chorégraphes en résidence à Point Éphémère cette saison. Des travaux plus longs, différents, plus abou- tis, retravaillés. Être en résidence, cela veut dire penser, imaginer, essayer, se tromper, essayer à nouveau, montrer, douter, trouver. Ici, des chorégraphes débutent leur projet, d’autres le ter- minent et d’autres encore pensent, imaginent, essayent, se trompent, essaient à nouveau, montrent, doutent, trouvent. Penser cet endroit comme un lieu d’expérimentation, un labora- toire, un tube à essai, une salle de jeu. C’est tout cela que nous vous proposons au travers de 12 propositions. Diverses, poreuses aux autres arts, décalées et audacieuses. Bon festival !
David Dibilio

 

VENDREDI 13 JUIN
19h : BOÏAGI
19h : ORAGES
20h : SHAKE IT OUT
21h : AFTER SHOW

SAMEDI 14 JUIN
14h : 07/09 x 2
15h30 : BOD(ILL)ESS
17h : SPECTACULAIRES
18h30 : CLUBBING
20h : CMMN SNS PRJCT

DIMANCHE 15 JUIN
14h : SPECTACULAIRES
16h : APOCALYSPE NO MORE
17h30 : FRIGIDE
18h30 : LES GARÇONS SAUVAGES
20h : CORPS/ NON-LIEU
21H : PARTITION OUVERTE

———————

 

ORAGES (lecture)
Benjamin BERTRAND
ven 13 juin à 19h

 

« Un quart de siècle, un quart d’orage, c’est pas mal, la foudre par-dessus. J’ai 24 ans et le temps est venu. Celui de topographier ses espaces intérieurs, ses recoins d’ombre, ses vacillements d’âme. De recourir aux sources. De révéler les traces ».
Né en 1989, Benjamin Bertrand a collaboré avec Karine Saporta, Philipe Quesne ou François Stemmer dans Seventeen, présenté la saison dernière à Point Éphémère. Il est interprète dans Tragédie d’Olivier Dubois présenté au Festival d’Avignon en 2012. En tant que chorégraphe, il réalise Centaures, performance d’ouverture du Prix Sciences Po pour l’art contemporain 2013 .

 

———————

CORPS/ NON LIEU

ROCIO BERENGUER/ Cie Creaciones Inpulso
dim 15 juin à 20h

 

Corps / non-lieu est un voyage à l’intérieur d’un corps. A l’intérieur d’un corps/non-lieu, parmi ses muscles, ses fonctions, ses fonctionnements quotidiens, ses représentations, c’est un voyage à la recherche de la pulsation. Le corps/non-lieu, comme les espaces non-lieux, a perdu toute identité, toute mémoire, toute relation. L’ensemble du projet est fondé sur l’analogie entre le corps humain et la ville. On habite une ville comme on habite un corps. Notre relation avec la matière, avec le territoire, appréhendée à partir de notre environnement, devient aussi notre mode de relation avec notre corps.

 

Née en 1987 à Barcelone, Rocio Berenguer est formée à l’interprétation et diplômée en mise en scène au Centre d’Études Scéniques de Granade. En 2010, elle monte CreacionesInpulso avec un collectif d’artistes international et pluridisciplinaire. Il y a la danseuse cubaine Keyla Ramos, l’artiste-plasticien Hugo Arellano et l’actrice Allemagne Marja Freygang. La danse, la vidéo et le théâtre sont les trois langages de la recherche.

 

———————

Au Nom du Père : After Show

Cie F521.I – Ingrid Florin
ven 13 à 21h / studio / 30 min

 

Avec ce solo pour un danseur, Ingrid Florin aborde l’am- biguïté entre masculin et féminin. Mise en lumière de la chair, de la fragilité. Faire advenir l’homme pris dans ses méandres, l’écorché à la fois fort et vulnérable.
Ingrid Florin fonde sa compagnie en 2005. Elle crée Rancinan, une commande du théâtre du Châtelet en 2009. Au Nom du Père, sa dernière pièce a été créée en décembre 2013. Comme interprète, elle danse dans le prochain spectacle de Dave St Pierre.

 

———————

 

Apocalypse No More
Cie Les Débutantes
dim 15 à 16h / studio / 1h

 

C’est sans le vouloir vraiment, sûrement par chance, que nous avons survécu à la précédente fin du monde. Il serait temps de nous préparer à la prochaine. C’est dans cette optique que les Débutantes organisent un véritable stage de préparation aux apocalypses. Thomas Adam-Garnung travaille avec Lucien Attoun, Sabine Gousse, Adel Hakim, Christophe Honoré, Da- mien Jalet… Interprète et metteur en scène, il réalise des films expérimentaux, des installations et des perfor- mances à la lisière de la danse et du théâtre.

 

———————

 

Bod(ill)ess
Cie Kass Production / Sebastian Lingserius
sam 14 à 15h30 / studio / 1h

 

Spectacle pour trois danseurs, Bod(ill)ess est une ré- imagination d’un événement historique. Que serait-il arrivé si le philosophe Gilles Deleuze, qui a sauté de sa fenêtre le 4 novembre 1995, s’était réveillé et avait parlé de l’expérience de son corps mourant.
Le suédois Sebastian Lingserius s’intéresse à créer des spectacles qui cherchent à rejeter l’idée du corps et de l’identité comme quelque chose de singulier et de figé afin d’introduire et de traiter l’idée d’une identité en transformation, formée de multiples désirs et d’intensités.

 

———————

 

Boïagi
Farid Ayelem Rahmouni /
Collectif Georges Lakhdar
ven 13 à 19h / entrée libre / salle d’expo

 

Une pièce pluridisciplinaire qui pose un regard sur notre condition humaine, sur notre rapport au corps et sur notre identité. Elle place l’interaction au cœur de son processus. Boïagi est une pièce qui parle au corps, au cœur et à la tête.
Farid Ayelem Rahmouni collabore avec Irina Brook et crée les chorégraphies et les performances aériennes pour la pièce Pan. Il travaille pour le collectif Georges Lakhdar et crée sa première pièce Boïagi, cristallisation de son parcours protéiforme.

 

———————

 

Clubbing
Collectif Relou Krew
Jeanne Sardou & Sylvain Ollivier
sam 14 à 18h30 / studio / 30 min

 

Comment la pratique de la musique techno arrive-t-elle à moduler notre corps, à faire voyager notre esprit ? On utilise la musique sur laquelle on aime danser, la techno. On s’amuse avec les éléments scéniques propres aux clubs. On explore le potentiel du voyage que crée cette pratique de danse.
Le Collectif Relou Krew s’illustre aussi bien dans le mix selecta, l’organisation de soirées ou la création de performances d’art total. Sylvain Ollivier est formé au CNDC d’Angers et Jeanne Sardou est diplômée en master de recherche en danse.
CMMN SNS PRJCT (Common Sense Project) Jean Vercken et Nikola Krminac
sam 14 à 20h / salle d’expo / entrée libre / 1h
Dans un monde régi par la recherche du profit, le CMMN SNS PRJCT donne l’occasion, l’espace d’une soirée, de sortir de ce schéma en explorant diverses formes d’échange entre les acteurs et le public. Le temps d’une représentation, tous les rapports d’échanges (prêt, don, troc, achat, enchères…) sont envisagés de façon jubilatoire et vertigineuse.
Nikola Krminac naît dans une Renault en Serbie, quitte l’école à l’âge de 6 ans pour intégrer une troupe de cirque dans laquelle il domptera deux ours et une per- ruche. Jean Vercken naît à la clinique Sainte-Thérèse du 17ème arr. de Paris d’une mère institutrice et d’un père carreleur d’hôtels particuliers.

 

———————

 

CMMN SNS PRJCT (Common Sense Project)
Jean Vercken et Nikola Krminac
sam 14 à 20h / salle d’expo / entrée libre / 1h

 

Dans un monde régi par la recherche du profit, le CMMN SNS PRJCT donne l’occasion, l’espace d’une soirée, de sortir de ce schéma en explorant diverses formes d’échange entre les acteurs et le public. Le temps d’une représentation, tous les rapports d’échanges (prêt, don, troc, achat, enchères…) sont envisagés de façon jubilatoire et vertigineuse.
Nikola Krminac naît dans une Renault en Serbie, quitte l’école à l’âge de 6 ans pour intégrer une troupe de cirque dans laquelle il domptera deux ours et une per- ruche. Jean Vercken naît à la clinique Sainte-Thérèse du 17ème arr. de Paris d’une mère institutrice et d’un père carreleur d’hôtels particuliers.

 

———————

 

07/09 x 2
Vincent Dieutre & Gilles Collard
sam 14 à 14h / studio / 30 min

 

G. Collard et V. Dieutre proposent, à partir des jour- naux croisés de l’été 2009, une performance-lecture qui en accentuerait le côté fragmentaire, épars et contem- porain. De Venise à Beyrouth, entre hétérosexualité et homosexualité, les mots de l’amour, du voyage et de la solitude deviennent interchangeables, le temps d’une désintégration des « moi », d’une battle transdisciplinaire. En 2003, Gilles Collard fonde avec Nicolas Carpentiers la revue Pylône qui a publié son 9è numéro en 2013 au- tour de l’Opéra, en collaboration avec La Monnaie. Il a été par ailleurs rédacteur en chef adjoint de La Règle du Jeu. Vincent Dieutre est réalisateur, il enseigne le ciné- ma à l’université Paris 8 et à la Fémis. En 2012, il réalise son dernier film, Jaurès.

———————

 

Frigide – Inspiré du FRIGO de Copi
Cie Voulez-vous ? – Camille Pawlotsky
& Malkhior
dim 15 à 17h30 / studio / 30 min

 

En ces temps de dépression nauséabonde et de crise économico-existentielle, la compagnie Voulez-Vous? est heureuse de vous inviter à un combat clandestin pour la fête et la liberté. L’histoire, s’il devait en avoir une, est une journée dans la vie d’un homme très soli- taire qui reçoit en cadeau d’anniversaire un frigidaire de la part de sa mère…
Camille Pawlotsky et Malkhior créent Voulez-vous ? en 2012 avec la volonté d’inventer des projets hétéroclites. Leurs dernières créations ont eu lieu au Tri Postal de Lille (Voulez-vous vivre la fin du monde ? Voulez-vous devenir folle ?) ou encore à la Maison Folies de Wa- zemmes (Les Sauveuses de l’humanité)

 

———————

 

Les Garçons Sauvages
Cie & Co – Camille Ollagnier
dim 15 à 18h30 / studio / 1h15

 

Les Garçons Sauvages est une série de 12 solos mas- culins, dansés par 12 garçons différents, écrits pour eux par un même chorégraphe. Tous indépendants, tous en dialogue, ils invitent à explorer en liberté la combinatoire de ces corps, arpenter le fil du désir qui conduit d’un garçon à l’autre, d’un solo à l’autre. Quatre d’entre eux sont présentés au festival.
Forget-me-not par Quentin Balpe
Le rapporteur par Sylvain Decloitre
Dans la place par Arnaud Boursain
Ni vu ni connu par Thomas Lagrève
Les Garçons Sauvages est la troisième création de Camille Ollagnier. Il est lauréat du prix Incandescences Beaumarchais SACD 2013

 

———————

 

Shake It Out
Cie CUBe / Christian Ubl
ven 13 à 20h / studio / 30 min

 

« Avec Shake it out, j’aborde les notions d’identité euro- péenne, de tradition, d’appartenance, de transmission qui me tiennent à cœur : je suis de plus en plus tiraillé entre mon identité autrichienne et mon identité adoptive ». Christian Ubl est né en Autriche. Il a la volonté de pro- poser des espaces de recherche dans le mouvement, l ́image, la musique, l ́architecture et le texte. L ́objectif étant de rassembler des énergies d’horizons différents afin d’aboutir à une création contemporaine.

 

———————

 

Spectaculaires
Yasmine Hugonnet
sam 14 à 17h & dim 15 à 14h / studio

 

Une recherche sur les possibilités d’un spectacle où l’œil s’absente. Par le toucher, par la vibration sonore, les mots, l’idée est de proposer une danse à imaginer. Yasmine Hugonnet est une danseuse et chorégraphe suisse. Elle s’intéresse au rapport entre forme, image et sensation, à la (dé)-construction du langage chorégra- phique, au processus d’incarnation, d’appropriation.

 

———————

 

TARIFS
spectacle à l’unité : 6 € + commission 1€ sur Internet / 8€ sur place
pass journée : tarifs à venir
pass festival : tarifs à venir

 

———————

 

CONTACTS PRESSE
Pauline Barette / pauline@pointephemere.org
Marie Thomas / marie@pointephemere.org