• ANTHROPOLOGIES NUMÉRIQUES #5

  • du 18 novembre au 19 novembre
  • de 12h30 à 18h00
  • ATELIERS COLLECTIFS
Entrée libre

ANTHROPOLOGIES NUMÉRIQUES #5 
Croire, créer, désirer : faire avec l’autre 

Inscription gratuite pour l’ensemble des ateliers (2 jours)

Dans un contexte politique où les désirs, les créations et les croyances qui nous animent sont fortement menacés, la cinquième édition d’Anthropologies Numériques vous convie à construire ensemble des espaces-temps collectifs. 

Réalisateurs, plasticiens, praticiens du numérique, chercheurs en sciences humaines, artistes de l’art-performance, de la danse et du théâtre seront présents afin de comparer et confronter leurs outils, leurs pratiques et leurs choix de représentation. Notre intention est d’offrir droit de cité à leurs œuvres tout en brisant les rites convenus des rapports entre les créateurs et leurs publics. En privilégiant l’approfondissement du dialogue et l’interaction avec le public, tous ces dispositifs et interventions permettent de partager les multiples formes d'écritures corporelles, visuelles, sonores ou immatérielles. 

Pendant cinq jours ensemble, nous souhaitons dépasser les clivages entre expression artistique, production scientifique et intervention technique. Nous vous invitons à prendre part activement au déroulement de cet événement. En qualité d'intercesseur, chacun de nous aura l’opportunité de valoriser, bousculer et interroger ces postures. Nous pourrons collectivement introduire des perceptions singulières, des espaces où trajectoires individuelles et destins collectifs se croisent, se heurtent ou s’enrichissent mutuellement. 

Du 15 au 17 novembre Anthropologies numériques #5 se déroule au Cube (20 cours Saint-Vincent 92130 Issy-les-Moulineaux).
+ d'infos
facebook
site internet

18 NOVEMBRE | 12h30 – 18h00 

« Reflets de l'extraordinaire quotidien » (2017, 75’), un atelier du collectif Étrange Miroir, France 
Cet atelier illustré partage les questionnements quotidiens du collectif. 

« Dancing Onto Power » (en français : Danser sur le pouvoir, 2017, 35’), un projet doctoral de danse de Diego Gil, Canada / Argentine 
Dans sa forme de présentation basique, « Danser sur le pouvoir » est un solo de danse devant un auditoire avec la qualité d’une conversation. 

« Playing the line » (en français : « Jouer la ligne », 2017, 45’), un projet d’art-performance de Céline Pereira, Canada 
Cette performance est composée de 3 étapes : la ligne jaune « ne pas traverser », le langage, l’émeute. 

« 1+1 : Qu’y-a-t-il, virtuellement, dans l’intersection ? » (2017, 30’), un projet d’art- performance de Geneviève Cron, Suzanne Dumouchel et Françoise Bachelard, France 
Ce projet cherche l’univers commun entre deux inconnus qui entrent dans le même espace. 

19 NOVEMBRE | 12h30 – 18h00 

« Green Bottles in a Yellowish Kind of Day » (en français : Bouteilles Vertes un jour d’un genre jaunâtre, 2017, 30’), un projet de danse de Mayra Morales, Mexique 
Ce projet se forme autour des évènements de la vie des jours précédant l’interprétation. 

« Entre-deux de Danses et d'Anthropologie : Travers et Traversées de Frontières » (2015, 30’), un projet doctoral de danse de Marie Lasserre et Thierno Ndiaye, Sénégal / France 
Ce projet est la rencontre entre une chercheuse étudiant les migrations et un danseur migrant. 

« The Diagram Game » (en français : Le jeu du diagramme, 2017, 45’), a workshop by Mayra Morales, Mexique 
Cet atelier montre l’évolution constante des conditions de production d’une expérimentation non-disciplinaire. 

« Choreographic modes of attention » (en français : Modes d’attention chorégraphique, 2017, 45’), un atelier de Diego Gil, Canada / Argentine 
Cet atelier cherche à révéler des modes d’attention inséparables de leurs incarnations physiques : couleur, son, toucher, goût. 

« Making is thinking, thinking is making » (en français : Faire est penser, penser est faire, 2017, 45’), un atelier de Zornitza Zlatanova, France 
Cet atelier est une discussion-expérimentation sur la marche. 

« Invitation for performing wishes, desires, fears, sorrows and, of course, joys » (en français : Invitation à jouer souhaits, désirs, peurs, peines et bien sûr joies, 2017, 45’), un projet de danse d’Abdul Hussin, Grèce / Afghanistan 
Abdul quitte l’écran du film « Un voyage sans carte » (voir p. 3 du programme dans "+ d'infos") et nous invite dans un espace ouvert et libéré. 

Visuel © Beina Xu