• STOEMP FESTIVAL #1 - LES PERFORMANCES

  • du 29 novembre au 30 novembre
  • de 17h00 à 21h00
  • PERFORMANCES
  • 10€ en prévente
  • 12€ sur place

 STOEMP FESTIVAL #1 

Impertinente, décalée, irrévérencieuse, absurde... les adjectifs sont toujours un peu les mêmes dès qu'il s'agit de définir la culture belge. Si bien que l'on se demande si les artistes belges ont un ADN particulier ou si quelque mystérieuse mutation génétique ne se serait pas produite au Royaume de Belgique. Qu'elle soit musicale, chorégraphique, performative, la scène belge bouillonnante et imprévisible n'en finit plus de nous séduire.

En décembre 2013, Point Éphémère, en partenariat avec le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, avait organisé un événement pluridisciplinaire autour de la création belge francophone. Fort de ce succès, l’envie de reproduire l’expérience était resté dans les esprits.

Décalé et pluridisciplinaire, lieu de vie à deux pas de la Gare du Nord, Point Éphémère/Centre de dynamiques artistiques est le lieu ad hoc pour faire résonner la belgitude à Paris ! Au festival STOEMP, il y aura des conférences performées, des concerts de musique énervée ou évanescente, des rituels chamaniques… 
Les artistes belges prendront leurs quartiers à Point Éphémère pour un week-end d'occupation performative et festive et vous feront découvrir leur(s) singularité(s) dans tous les sens, toutes les disciplines et à tous les étages. Parmi les artistes invité.e.s : Ondine Cloez, Simon Thomas, Namdose, Monolithe Noir, Ophélie Mac, Les Juliens, Marc Melià XXL, Azo…

En partenariat avec Entropie Production, le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris et avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International

 VENDREDI 29 

 // ENTRÉE LIBRE // 

19H - OPHÉLIE MAC - TOUT DOIT DISPARAITRE (20')
Fascinée par les processus de transformations, Ophélie Mac se définit comme performeuse-céramiste. Elle tente de mettre l'accent sur le processus, le geste : de l'atelier à l'échauffement, en passant par les loges, jusqu'à l'espace scénique. L’artiste amène le public-client-patient à se questionner sur le marché de l’art, la fonction d’une oeuvre, la place du corps noir dans cette industrie. Elle utilise les codes du Télé-achat afin de faire la promotion des Encastrables et propose une foire aux questions créant ainsi une interaction parfois intime, drôle, ou malaisante avec le public en fonction du contexte. Tout est à vendre, mais les noirs ne sont jamais soldés.

 SAMEDI 30 

 // PAYANT // 

17H - ONDINE CLOEZ - REGIMEN, SANITATIS SALERNITANUM, ETUDE (20')
Il s’agit d’une pièce de danse chantée, en solo à la recherche des gestes perdus du Moyen-Age dans nos corps. Ondine Cloez utilise comme base le texte du XIIIe siècle « Regimen Sanitatis Salernitarum » ou « l’art de conserver la santé » et étudie ses aphorismes donnant des précautions hygiéniques et sanitaires, dont nous retrouvons des traces dans nos habitudes.

17H30 - JEAN LE PELTIER - RENDEZ-VOUS AUX LACS ROBERT (20')
Cette performance est un dialogue entre Jean-Jean, artiste, et Pony, une intelligence artificielle qui a la forme d’un cheval sans tête. Jean-Jean est un artiste situationniste qui propose des performances participatives, comme par exemple commencer ensemble une ronde humaine autour de la terre. Rarement le public ne vient. Il faut dire que les points de rendez-vous sont loin dans la nature, que les gens n’ont pas toujours le temps et que les amis de Jean-Jean l’ont déjà beaucoup aidé.

​18H - SIMON THOMAS, MANON JOANNOTEGUY & HÉLOÏSE JADOUL - TIRONS DES CONCLUSIONS (20')
Tirons des conclusions, c'est une conférence basée sur des dizaines d'heures de visionnage de documentaires animaliers et de vidéos d'astronomie. L'idée est de tirer des conclusions, sur base de ce que nous avons pu observer chez les animaux et dans l'espace. Les conclusions se placent toujours avec décalage et humour et dans un anthropomorphisme total. Il y a par exemple cette séquence où l’on voit des cigales périodiques naître par millions, vivre trois jours, forniquer et mettre des œufs dans toute la forêt, pour que le cycle puisse recommencer 17 ans plus tard avec une nouvelle éclosion massive. Et il y a beaucoup d’autres exemples.

 // ENTRÉE LIBRE // 

19H45 - MAMA CHIHUAHUA - CONCERT/ PERFORMANCE (15')
Mama Chihuahua est un duo bruxello-anversois de type slutty electro. Sa musique peut servir de substitut à l’amour, au bonheur et autres addictions. Chansons sur les chiots, la glace, les jeux d’argent, les limousines... 
soundcloud